Surendettement

Rachat de crédit pour personne endettée

Par Sophie Bréard - 8 minutes de lecture
comment obtenir un rachat de crédit quand on est endetté

Une dette n’est pas une fatalité. L’essentiel est de la maîtriser. Mais comment faire lorsque vous avez cumulé plusieurs crédits et que votre endettement frôle l’incapacité à rembourser ? Prenez vos finances en main avant d’en arriver là. Nous vous expliquons, dans cet article, le principe du rachat de crédit pour personne endettée et comment éviter le surendettement

Rachat de crédit pour personne endettée
Le rachat de crédit est-il accessible pour une personne endettée ?

Qui n’a pas été un jour endetté ? C’est un mot qui peut effrayer car il est souvent associé à un endettement aggravé voire au surendettement

Quand est-on endetté ? 

Un particulier devient endetté dès lors qu’il contracte une dette. 

Il existe plusieurs façons de s’endetter. Cette dette peut être sous forme de crédits bancaires ou d’un emprunt auprès d’un autre particulier pour financer un projet. L’endettement peut également survenir lorsque vous n’honorez pas le paiement à échéance d’une charge, comme une facture d’énergie, un loyer ou encore les impôts. Enfin, une personne est endettée lorsqu’elle n’a pas suffisamment de provisions sur son compte en banque pour assurer ses dépenses. Il s’agit là de découverts bancaires

L’endettement est donc la situation par laquelle un individu contracte une dette pour régler des besoins d’ordre financier. 

Le particulier endetté est donc débiteur vis-à-vis d’un créancier. Il doit une somme d’argent (la dette) à un tiers (le créancier) qui lui a prêté. 

Quand parle-t-on de surendettement ? 

L’endettement est une situation tout à fait habituelle pour envisager le financement d’un projet. Vous allez ainsi souscrire à un prêt immobilier pour devenir propriétaire, un crédit automobile pour investir dans un nouveau véhicule ou encore un crédit à la consommation pour remplacer votre machine à laver. 

Le surendettement survient lorsque vous n’avez plus la capacité de rembourser vos dettes. Cette situation arrive lorsque vous accumulez des charges supérieures à votre capacité de remboursement. 

Pour prévenir de cette situation difficile, le taux d’endettement accepté pour un crédit est de 33 % de revenus disponibles. Toutefois, cette précaution ne suffit parfois pas pour éviter le surendettement. Votre situation professionnelle ou personnelle peut effectivement évoluer par la suite. 

Vous pouvez calculer votre taux d’endettement sur le site gouvernemental. 

Quelles sont les conséquences d’un taux d’endettement élevé ? 

A la suite d’un changement de travail, votre rémunération peut baisser. La séparation ou le divorce peuvent aussi vous amener à accumuler un montant total de crédits supérieur à vos revenus. Le revenu du foyer divisé, votre taux d’endettement s’en retrouve logiquement supérieur au seuil maximum d’endettement recommandé. Ce taux d’endettement élevé peut amener à des situations délicates. 

  Le surendettement, comment s'en sortir ?

Refus de prêt bancaire 

Un taux d’endettement important sera un frein au financement d’un nouveau projet ou pour tout achat nécessitant un emprunt. Au-delà de ce seuil des 33% d’endettement, les établissements de crédit jugent le risque de défaut de remboursement trop important. A moins que votre reste à vivre reste confortable, il y a peu de chance qu’une banque accède à votre demande de crédit. 

Rejet de prélèvement et fichage 

L’endettement peut survenir lorsque les revenus sont insuffisants au regard des charges mensuelles. Dans ce contexte, il n’est pas rare qu’un paiement subisse un rejet de prélèvement. En effet, si le compte bancaire n’est pas suffisamment approvisionné, la banque peut refuser le prélèvement. Et à savoir que le banquier n’a pas pour obligation d’en informer son client. Ce refus de paiement peut être justifié afin d’éviter l’amplification d’un découvert bancaire. Toutefois, vous restez toujours débiteur de la somme à payer à votre créancier. 

Si vous ne remboursez pas cette dette, l’organisme prêteur peut demander votre inscription sur le fichier FICP. Le sigle FICP désigne le Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers géré la Banque de France. Ce fichier répertorie les incidents de remboursements de crédits ainsi que les dossiers de surendettement. Vous êtes inscrit au FICP pour 5 ans sauf en cas de remboursement anticipé de la dette. 

Pour éviter d’en arriver à un fichage FICP voire un surendettement, vous pouvez étudier des solutions permettant d’alléger vos charges mensuelles. Le rachat de crédit pour une personne endettée est une opération à envisager.  

Comment obtenir un rachat de crédit pour éviter le surendettement ? 

Principe du rachat de crédit pour personne endettée 

Le rachat de crédit pour personne endettée consiste au regroupement des emprunts et des dettes en un unique emprunt. L’objectif de cette opération bancaire est de négocier une seule mensualité allégée et adaptée à la situation de l’emprunteur. Le principe est d’augmenter la durée de remboursement du financement afin de diminuer la mensualité. 

Rachat de crédit avec un endettement élevé
Rachat de crédit avec un endettement élevé

Pour ce faire, l’organisme prêteur rachète les crédits et dettes en cours. Il propose ensuite un nouvel emprunt avec un taux unique accessible grâce à cette opération de regroupement de ces dettes. Il est possible, si la capacité financière de l’emprunter le permet, d’ajouter une trésorerie supplémentaire à ce rachat de crédit. Cette somme complémentaire peut permettre d’assurer une épargne de sécurité en cas d’imprévus. 

In fine, le rachat de crédit doit permettre un rééquilibrage des finances du foyer afin de garantir des fins de mois sereines. 

Etapes du rachat de crédit et critères

  • Consolider votre dossier de demande de crédit

Vous êtes intéressé par le rachat de crédit pour réduire votre taux d’endettement. Pour procéder, vous devez lister les crédits et dettes que vous souhaitez faire racheter et ceux que vous conservez. 

Vous pouvez ensuite établir votre dossier de demande de regroupement de crédits. Il devra réunir les pièces justificatives usuelles pour une demande d’emprunt validant votre capacité d’emprunt. Les tableaux d’amortissement pour les crédits seront à fournir. Vous pouvez compléter votre dossier avec une lettre de demande de rachat de crédit qui permettra de contextualiser votre projet. 

  • Déposer votre dossier auprès de plusieurs organismes prêteurs 
  Comment faire un crédit après fichage FICP ?

Commencez par solliciter votre banque actuelle. Votre banquier, ayant connaissance de vos épargnes et de vos antécédents bancaires, pourra vous faire une analyse détaillée. 

Nous vous conseillons également de consulter un courtier. Cet expert en crédit vous apportera des conseils pour optimiser votre dossier de demande d’emprunt. En effet, pour une personne endettée, les prêteurs exigeront des garanties. Le courtier validera avec vous la meilleure option pour cette opération bancaire. Il consultera, pour vous, ces partenaires pouvant vous proposer la meilleure offre de crédit en fonction de votre projet.  

  • Contracter un rachat de crédit 

Vous avez obtenu une ou plusieurs offres de rachat de crédit qui vous assure une diminution de vos mensualités. Vous n’avez plus qu’à signer votre nouveau crédit. L’organisme prend en charge de solder vos emprunts. Vous n’avez plus qu’à honorer cette unique échéance. 

Critères d’obtention d’un rachat de crédit 

Bien sûr, si vous êtes en situation d’endettement élevé, vous devrez procéder avec méthode et patience. Tous les établissements financiers n’offrent pas les mêmes modalités d’octroi d’un regroupement de prêts. Ils poursuivent, toutefois, tous le même objectif qui est de s’assurer que vous réussirez à assumer ce nouvel emprunt.  

Les critères favorisant l’acceptation d’un dossier de rachat de crédit sont notamment : 

  • Une situation professionnelle stable : un contrat en CDI, des revenus stables et suffisants, des primes régulières sont autant plus appréciées ;
  • Des revenus complémentaires : revenus locatifs, pensions alimentaires… ces rentrées d’argent régulières pourront rentrer dans le calcul de votre taux d’endettement ;
  • Un apport personnel : si vous disposez d’une épargne que vous pouvez ajouter à ce rachat de crédit, cela constitue un élément rassurant pour l’organisme de crédit sur votre capacité de gestion ;
  • Un bien immobilier : votre logement, lorsque vous êtes propriétaire, peut faire l’objet d’une garantie hypothécaire sur laquelle la banque peut se reposer en cas de défaillance de remboursement ;
  • Une situation personnelle favorable : avoir un co-emprunteur idéalement en CDI et inversement ne pas être en situation de séparation. 

Conclusion

Même si l’endettement élevé n’est pas une situation envieuse, il est possible de s’en sortir. Avant d’envisager de déposer un dossier de surendettement, étudiez avec un expert en crédit la possibilité de regroupement de crédit. Cette opération bancaire est souvent recommandée pour alléger vos mensualités et donc votre taux d’endettement par la même occasion. 

Sophie Bréard

De formation en Publicité-Marketing, Sophie a travaillé de nombreuses années en agence de communication. Passionnée par les mots et le digital, elle s'est spécialisée dans la rédaction web.

Voir les publications de l'auteur