Rachat de crédit

Financer des travaux avec un rachat de crédit

Par Pauline Eyebe - 7 minutes de lecture
Simulez votre Rachat de Crédit :
-60% de Mensualités

Trouver le budget nécessaire pour effectuer des travaux est un casse-tête pour les propriétaires qui ont déjà un crédit immobilier, un crédit renouvelable ou un prêt personnel en cours. Le rachat de crédit travaux apparaît alors comme une solution adéquate pour éviter le déséquilibre financier que causerait un nouveau crédit. Découvrez comment vous y prendre !

rachat de crédit travaux, la solution pour le budget des propriétaires
rachat de crédit travaux, la solution pour le budget des propriétaires

Comment financer ses travaux avec un rachat de crédit ?

Votre banque vous accordera difficilement un nouvel emprunt lorsque votre taux d’endettement dépasse déjà les 33%. La meilleure solution à envisager est de recourir à un rachat de crédit pour éviter le surendettement.

Grâce au regroupement de prêts, un organisme financier prêteur rachète tous vos emprunts en cours. Ainsi, vos dettes sont regroupées en une seule mensualité et vous avez alors l’occasion d’introduire une nouvelle demande de prêt pour financer des travaux

Simulez Votre Baisse de Mensualités

Les types de prêts travaux à racheter

Que ce soit pour des travaux de construction, décoration ou rénovation, il existe deux types de prêts à racheter concernant les travaux : le crédit à la consommation et le crédit immobilier. La différence entre les deux se trouve au niveau du montant de la dette.

Lorsqu’il se trouve en dessous de 75 000 €, c’est le régime des prêts à la consommation qui s’applique. Si le prix est supérieur à ce montant, on parle de prêt immobilier selon les dispositions de la loi Lagarde de juillet 2010.

Une dérogation est prévue pour les prêts travaux sans aucune garantie en hypothèque dont le montant est supérieur à 75 000 €. Dans ce cas, on parle de crédit à la conso.

Quels travaux puis-je effectuer suite à l’obtention d’un rachat de crédits travaux ?

Plusieurs travaux peuvent être réalisés avec l’argent obtenu à partir du rachat de crédit. Pour en citer quelques-uns, on distingue :

  • Les travaux de rénovation : entretien de l’habitat, rénovation de toiture, ravalement de façade, pose de carrelage, peinture, etc.
  • Les travaux d’amélioration et d’installation : construction d’un garage ou d’une piscine, installation d’une cuisine, d’une douche, ou d’une alarme, etc.
  • Le gros œuvre : nivellement de terre, terrassement, assainissement de terrain, drainage, etc.
  • Des travaux d’économies d’énergie : installation chaudière, plancher chauffant, pompe à chaleur, pose de fenêtres, isolation, etc.
A lire aussi :   Rachat de crédit et découvert bancaire

Comment obtenir de la trésorerie pour les travaux ?

Pour réaliser des travaux quand on est endetté, constituer une trésorerie est loin d’être la chose la plus aisée à faire.

Le meilleur moyen de rassembler assez de fonds, c’est de bénéficier d’un taux d’intérêt plus intéressant dans le cas d’un rachat de prêt hypothécaire ou de réduire le montant de vos mensualités en cas de regroupement de crédits à la consommation.

Dans l’un ou dans l’autre cas, le nouveau contrat comportera des modalités plus avantageuses. Avec les fonds dégagés dans ce nouveau contrat, vous pourrez financer votre projet de travaux.

Quelques conditions sont nécessaires pour la demande de rachat

Généralement, les banques procèdent à une étude de faisabilité du projet de rachat avant de donner leur accord. Lors de ce processus, elles se penchent sur la situation financière des emprunteurs pour déterminer s’ils seront capables de rembourser. Pour être éligible à un rachat de crédit travaux, l’emprunteur doit justifier d’un niveau d’endettement acceptable et d’un supplément désigné comme un « reste pour vivre » par les banques.

Les organismes financiers s’intéressent également à la durée de remboursement qui devrait être supérieure à 10 ans. En outre, le montant total des mensualités devrait être d’au moins 100 000 €.

Il faut aussi considérer que la procédure de rachat implique des frais supplémentaires qui entrent dans le calcul. Il s’agit notamment des :

  • Frais de transfert
  • Pénalités de remboursement anticipé pour le rachat de votre prêt initial
  • Frais de constitution de garanties.

Bon à savoir : Dans le cas où votre demande de rachat est refusée par votre banquier, vous avez toujours la possibilité de procéder à une renégociation de crédit avec un établissement bancaire tiers.

Pourquoi réaliser un rachat de crédit pour financer ses travaux ?

Racheter des crédits immobiliers pour financer des travaux est une solution qui apporte de nombreux avantages à l’emprunteur. Les raisons pour lesquelles vous devez utiliser ce mode de financement pour vos travaux sont les suivantes :

  • Possibilité d’obtenir un meilleur taux de prêt
  • Etaler les dépenses des travaux sur plusieurs mensualités
  • Eviter de surcharger les échéances mensuelles avec des remboursements supplémentaires
  • Rester dans les normes de l’endettement notamment en ce qui concerne le taux d’endettement de 33% et le reste à vivre
  • Alléger les dépenses du ménage
  • Renégocier une nouvelle marge pour avoir un nouveau prêt.
A lire aussi :   Rachat de crédit simple et rapide

Comment financer mes travaux grâce au rachat de crédit immobilier ?

Comment financer mes travaux grâce au rachat de crédit immobilier ?
Comment financer mes travaux grâce au rachat de crédit immobilier ?

Pour financer des travaux grâce à un rachat de crédit immobilier, il faut économiser sur le regroupement de crédit. Pour ce faire, vous pouvez procéder de deux manières :

  • La conservation d’une mensualité identique entrainant une augmentation d’un capital emprunté
  • L’adaptation du montant de la mensualité selon vos attentes et les besoins.

Prenez le soin d’indiquer le montant du prêt que vous souhaitez dans la demande de rachat de prêt pour que la banque soit informée du coût total des travaux. Vous devez à cet effet joindre un justificatif (devis des artisans et entrepreneurs sollicités pour les travaux) pour que la banque valide le montant demandé.

À son tour, le courtier va analyser la demande de prêt personnel, procéder à une simulation de rachat de crédit et l’ajuster au montant espéré.

Bon à savoir : le rachat de prêts immobiliers se fait dans des conditions différentes selon qu’il y a ou non un crédit travaux. 

Rachat de crédit travaux locataire

En dehors du propriétaire, un locataire peut bénéficier d’un rachat de crédit pour faire des travaux. L’accord du propriétaire est nécessaire pour que le crédit travaux soit accordé. Regrouper des prêts permet de faire une restructuration de dépenses afin de réduire les mensualités à payer à une seule. 

Conclusion

Financer des travaux en ayant des prêts en cours à rembourser est une situation à laquelle on fait généralement face. 

Le rachat de crédit travaux se présente donc comme le moyen permettant de réduire vos mensualités et rééquilibrer votre budget. Et avec les fonds rassemblés, vous pouvez faire une multitude de travaux. Les bénéfices d’utiliser cette méthode de financement sont assez importants et profitent aussi bien au propriétaire qu’au locataire.

En utilisant le simulateur d’un courtier en ligne, vous serez en mesure de déterminer une estimation de vos nouvelles mensualités avec un meilleur taux. Cela vous permettra de simuler un financement avantageux pour vos travaux.

Pauline Eyebe

Pauline étudiante en MBA 1 Digital Marketing stratégique et E-Communication et rédactrice de contenu web professionnel. Je sais combiner mes compétences marketing aux exigences du Web afin de produire des contenus pertinents et accrocheurs dans des domaines de prédilection que sont la finance et l’immobilier.

Voir les publications de l'auteur

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.